Magie

Magie

 

Magie : l'art des illusions et manipulations

Historique de la magie

La magie remonte à des millénaires et le premier magicien dont nous en avons eu la trace écrite est un égyptien. Ce magicien était appelé Dedi de Dedsnefru et était membre de la cour du pharaon Kheops (en -2700 avant J.C.). On sait de par l’écrit que les prêtres égyptiens utilisés des mécanismes afin de simuler des dons surnaturels, comme l’ouverture automatique dans les portes des temples.

La magie du spectacle se développe plus tard avec des pièces, des dés, différentes acrobaties et enfin au Moyen-Âge avec des cartes. Au Moyen-Âge les magiciens furent très rapidement soupçonnés de sorcellerie et de pactes avec le Malin, ils sont donc condamnés à mort.

Il faudra attendre 1584 pour qu’on puisse enfin distinguer la sorcellerie est tours de passe-passe des magiciens grâce à un auteur anglais qui publia un livre intitulé « The Discoverie of Witchcraft ». Dans ce livre Reginals Scot révèle beaucoup de secret de passe-passe afin de convaincre le roi d’Écosse à ne pas condamner les artistes.

Également en 1954, un livre est publié en France « La première partie des subtiles et plaisantes inventions », écrit par J. Prevost.

C’est au XVIIIe siècle que la magie revient en force, beaucoup de spectacles sont organisés dans les salles de théâtres (contrairement à la rue, avant). Des scènes sont mêmes construites spécialement afin d’accueillir des spectacles de magie, c’est grâce à cela que les magiciens ont pu inventer des tours de trucages de la scène. Vers la fin du XIXe siècle, beaucoup de magiciens deviennent de véritables célébrités comme : Houdini (dit le roi de l’évasion), Les Herrmann, Maskelyne, etc.

Beaucoup de « maître de la magie » inventent de nombreuses techniques de trucages, d’illusions, … Cela attire les médias et notamment la télévision qui va commencer à diffuser les spectacles de magie. L’illustre David Copperfield va créer à lui seul une vague d’engouement pour la magie en enchaînant show après show et en donnant envie à plein de jeunes de se lancer.

L'une des techniques préférées de tous les magiciens s'appelle la "cardistry". La "cardistry" c'est simplement l'art de manipuler les cartes afin de donner des effets visuels aux tours de magie. La cardistry n'est pas de la magie, mais elles sont liées. En effet, lorsqu'un magicien étale ses cartes sur la table formant un bel éventail, c'est de la cardistry et cela sert donc à rajouter un effet visuel au tour de magie. Vous l'aurez compris, tout bon cardist (c'est par ce mot que sont appelé les adeptes de la cardistry) peut s'il le souhaite devenir un bon magicien étant donné qu'il est déjà adepte d'une des bases de la magie qui est la manipulation des cartes. L'utilisation de la cardistry rajoutera un côté de style aux tours de magies et également une bonne dose de crédibilité. Le spectateur aura envie de vous accorder une confiance aveugle et il sera ainsi bien plus simple de le tromper. Ce qui différencie la cardistry de la magie est également qu'ici le spectateur y verra de réelles compétences et donc qu'importe le tour de magie que vous lui ferez, il n'osera pas l'interrompre.

Les grands noms de la magie

Le magicien le plus célèbre de tous les temps est sans aucun doute l’illustre David Copperfield. Son succès lui vient également de son intense médiatisation grâce à la télévision. David Copperfield a toujours offert à son public des spectacles innovants, qui étaient le résultat de recherches. Grâce à ses spectacles, il obtient : 21 Emmy Awards, 11 Guinness World Records, ainsi qu’une étoile sur Hollywood Walk of Fame. David Copperfield est très célèbre pour ses tours comme la disparition de la statue de la liberté.

Harry Houdini est surnommé « le roi de l’évasion », il est extrêmement célèbre et réussit des tours comme sortir vivant d’une malle remplie d’eau.

Aujourd’hui, un grand magicien est le canadien Luc Langevin. Il réalise des tours sur la plateforme de vidéo Youtube dans lesquels il piège des célébrités avec des tours de magie plus impressionnants les uns que les autres.

Quelques tours de magie

Deviner la carte dans un paquet de 25 cartes

Le magicien doit prendre 25 cartes d’un paquet de 52 cartes. Il fera choisir une carte au spectateur qu’il remettra ensuite dans le jeu (où il le souhaite). Le spectateur mélangera le jeu et le séparera en cinq paquets contenants chacun 5 cartes.

Le magicien étale en éventail les paquets un par un et demande au spectateur de pointer du doigt le paquet contenant sa carte.

Le magicien doit toujours placer le paquet contenant la carte à la troisième place parmi les autres paquets. Le magicien recommence ensuite l’opération une deuxième et une troisième fois. Le magicien retourne alors le jeu (face caché) et la carte se trouvera à la treizième place.

La magie noire

Ce tour s’effectue avec l’aide d’un assistant.

Le magicien tourne le dos au public et pendant ce temps l’assistant désigne au public une table sur laquelle il aura disposé plusieurs objets, parmi ces objets il faut obligatoirement 2 objets de couleur noir. Le public désignera à l’assistant un objet que le magicien essayera de deviner.

Le magicien se retourne et l’assistant présente au magicien les objets, c’est là que l’assistant doit jouer son rôle à la perfection. Il désignera toujours un objet noir avant le bon objet. Et si l’assistance a choisi un objet noir, il désignera le mauvais objet noir, et ensuite viendra le bon objet noir.

Il s’agit là d’un joli tour à effectuer avec votre enfant, cela l’amusera de jouer l’assistant.

Choix libre

Le magicien regarde la carte en dessous du paquet et éparpille son jeu (face caché) sur la table tout en regardant bien ou la dernière carte se trouve. Pour l’exemple on dira que la carte en dessous du paquet était un roi de cœur.

Le magicien demandera au spectateur de trouver parmi toutes ces cartes le roi de cœur, il désignera donc une carte, le magicien récupèrera cette carte et la regardera en faisant l’air étonné que oui c’était un roi de cœur, il est trop fort il a trouvé du premier coup.

Imaginons que la carte tirée par le spectateur était en réalité une dame de trèfle, le magicien va maintenant demander au spectateur de trouver la dame de trèfle… Le tour peut durer comme ça longtemps, à la fin, le magicien dit qu’il va essayer de piocher le *valeur de la dernière carte vue par le magicien* et le magicien pioche donc la carte qu’il avait repéré auparavant et qui était le vrai roi de cœur.

Lorsque le magicien dévoilera les cartes au spectateur il sera étonné de voir qu’il a réussi à piocher toutes les cartes du premier coup.

Tour mathématique

Le spectateur va choisir une carte au hasard et devra mémoriser la valeur de sa carte (sachant que l’as vaut 1, le valet 11, la dame 12, le roi 13).

Ensuite il faut que le spectateur multiplie la valeur par 2, ajoute 3 et multiplie encore le résultat par 5. Ensuite, selon la couleur de la carte tirée le spectateur ajoutera :

  • 1 pour du carreau
  • 2 pour du trèfle
  • 3 pour du cœur
  • 4 pour du pique

Le spectateur vous annoncera le résultat final et vous annoncerez alors que vous avez devinez quelle carte a été choisie.

Il faudra que le magicien enlève 15 au résultat. Le magicien obtiendra un nombre dont le dernier chiffre sera la couleur (1 pour carreau, 2 pour trèfle, 3 pour cœur, 4 pour pique) et la première partie du nombre sera la valeur de la carte.

Il s’agit là d’un tour de magie purement mathématique et qui choquera les spectateurs.

Accessoires de magie

Aujourd’hui il existe d’innombrables accessoires de magie, les accessoires ne sont pas excessivement chers.

Cependant les réels accessoires nécessaires à tout magicien débutant sont les différents types de paquets de cartes que nous traiterons dans la partie suivante, en effet, il existe différents paquets de cartes de magie tous ayant des caractéristiques différentes.

Il existe de nombreux coffrets de magie offrant une multitude de possibilités au magicien en guise de tour de magie, certains coffrets ne contiennent que des cartes, mais d’autres coffrets sont plus fournis et contiennent différents petits accessoires sympathiques.

Dans les coffrets il y aura en général un livret de tour ou alors un DVD explicatif pour certains.

À l’ère d’internet nous pouvons trouver très facilement de nombreux tours de magie en surfant un peu sur le web.

Différents paquets de cartes de magie

Parmi les cartes de magies utilisées par les magiciens 5 se démarquent :

  • Le jeu de cartes radio : le jeu radio est composé de 56 cartes. La moitié de ces cartes sont normales. L’autre moitié possède des faces blanches et des dos d’une différentes couleurs et sont plus courtes que les précédentes. Des possibilités de tours de magies sont infinies avec ces cartes.
  • Le jeu de cartes marqué : les jeux marqués sont des jeux de cartes utilisés pour la magie ayant une spécificité. Rien qu’en voyant leur dos on peut deviner la carte, n’est-ce pas magnifique ? Les cartes possèdent en effet un marquage à leur dos (en haut à gauche et en bas à droite). Le marquage se lit en 2 temps, tout d’abord la valeur : 1 (As), 2 à 10, J (valet), Q (dame), K (roi). On peut également y lire la couleur. Afin de deviner la couleur il vous faudra tracer mentalement une sorte de croix autour du marquage, si le marquage apparaît en haut à gauche de la croix c’est un pique, en haut à droite c’est un cœur, en bas à gauche c’est un carreau et en bas à droite c’est un trèfle. Il vous suffira d’un peu d’entraînement pour devenir un véritable As.
  • Le jeu de cartes biseauté : c’est un jeu dont les cartes sont découpées d’une manière très particulière. Les 2 longs côtés ne sont pas parallèles donc l’un des petit côté est plus court que l’autre. 
  • Le jeu truqué : composé de 52 cartes normales et de 4 cartes truquées, ces cartes sont à double face et représentent : l’as de pique/ dame de cœur, l’as de cœur / 3 de pique, l’as de trèfle / valet de carreau, l’as de carreau / 8 de trèfle.
  • Jeu non truqué.

Les principaux fabricants de cartes de magie

Le principal fabricant de cartes utilisées pour la magie est sans aucun doute Bicycle qui propose un immense choix de paquets différents, qu’ils soient basiques ou plus originaux encore avec des illustrations, des couleurs spécifiques… Les cartes Bicycle sont agréables au toucher, elle glisse parfaitement et sont simplement super belle. Grimaud propose également sa gamme de cartes de magie avec les cinq paquets présentés ci-dessus, fortement inspiré, on y ressent la qualité Bicycle dans leur cartes 100 % made in France. Copag a sorti la gamme « Copag 310 » avec de magnifiques cartes également semblables au grand frère Bicycle qui sera toujours, pour beaucoup de magiciens, la référence en termes de cartes de magie.