Belote

Belote

 

La belote, le jeu du peuple

La belote française : de ses débuts à nos jours

La belote est arrivée dans l’hexagone au début du XXe siècle et a réellement conquis le cœur des français dans l'entre deux guerres. Elle est aujourd’hui pratiquée par environ 4 millions de Français et une « Fédération française de Belote » a émergée, cela permet un encadrement officiel avec une harmonisation des règles de jeux.

Le jeu de belote est beaucoup pratiqué dans les cafés par le troisième âge. Il a longtemps été considéré comme « le jeu du peuple ». Il faut dire que la belote (et non pas belotte) possède plusieurs atouts dans sa manche ; de par sa rapidité d’apprentissage et son jeu en équipe elle offre diverses tactiques aux joueurs tout en leurs procurant des centaines d’heures de jeux. Aujourd’hui beaucoup de joueurs jouent à des parties de belote depuis leur ordinateur, mais cela procure-t-il le même plaisir qu’une partie entre amis ou bien en famille ?

« J’ai commencé la belote quand j’avais la trentaine en y jouant avec des amis. Depuis, je joue avec ma femme, mes enfants et on initie même nos petits enfants ! Tous les dimanches, on se retrouve en famille autour d’une partie de belotes, c’est un réel plaisir qu’encore aujourd’hui, seule la belote a pu nous procurer. » - René, retraité

Règles de la belote

La belote se pratique avec un jeu de 32 cartes. Deux équipes de 2 personnes sont alors créées et les joueurs de chaque équipe se font face sur la table de jeu. Il faut avant tout savoir que chaque manche de belote est placée sous la couleur d’un atout (cœur, trèfle, pique ou carreau), nous reviendrons sur comment l’atout est choisi plus tard. Chaque carte possède également un nombre de points définis qu’elle soit « dans l’atout » ou non.

Distribution des cartes de belote

Une partie de belote débute dès la distribution des cartes : la personne chargée de distribuer les cartes est choisie aléatoirement et commence à donner 3 cartes à chaque joueur, puis 2. Chaque joueur dispose alors de 5 cartes et est autorisé à les regarder.

Le donneur retourne la première carte du dessus du paquet et propose à chaque joueur (en commençant par celui à sa gauche) s’il désire la prendre ou non. Lorsqu’un joueur décidera de prendre la carte, la couleur de cette carte désignera l’atout de toute la manche et son équipe s’engagera à faire plus de points que l’équipe adverse. Si à la fin de la manche l’équipe du joueur ayant récupéré l’atout a moins de points que l’équipe adverse, leur total de points à cette manche sera ramené à 0 et l’équipe adverse remportera 162 points. Dans le cas où chaque joueur refuse de prendre la carte, un deuxième tour recommence et le joueur prenant la carte aura le choix de la couleur de l’atout. Et si encore une fois au bout du deuxième tour personne ne prend la carte, on mélange et distribue alors toutes les cartes à nouveau.

Une fois qu’un joueur a pris la carte, on distribue à tous les autres joueurs 3 cartes et seulement 2 cartes à ce joueur (ainsi, chaque joueur dispose de 8 cartes).

Les plis à la belote

La manche commence alors et comportera 8 plis. Le joueur à la droite du donneur commence à poser une carte « l’entame » elle définira la couleur du pli ; s’il pose un atout, les autres joueurs sont obligés de poser une carte d’atout de valeur supérieur. S’il pose une autre couleur que l’atout, les autres joueurs doivent également respecter cette couleur.

Si un pli se dispute sous une couleur non ATOUT et qu’un joueur ne pouvant plus respecter la couleur pose alors une carte d’atout, il remporte automatiquement ce pli. Le joueur qui remporte le pli, commencera à jouer au pli suivant. Lorsqu’on a plus de cartes de la couleur demandé et plus d’atout, on joue alors une autre carte.

Si un joueur dispose du Roi et de la Dame des couleurs de l’atout, il doit poser le roi lors d’un pli et dire « belote », ainsi que la dame lors d’un second pli et dire « rebelote » ; cette règle appelée « belote et rebelote » fera remporter 20 points à l’équipe du joueur ayant effectué cette action. Au bout des 8 plis, les équipes comptent alors les points que leur procure les cartes des plis remportés.

L’équipe qui remporte le dernier pli se rajoute automatiquement un bonus de 10 points (le 10 de der). Si à la fin de la manche l’équipe averse n’a remporté aucun pli alors c’est un « capot », l’équipe vainqueur remporte 252 points (auxquels on additionne les points de belote et rebelote s’il y a eu).

ATTENTION, il s’agissait d’un résumé condensé des règles de la belote, afin de les approfondir nous vous invitions à également observer cette vidéo qui est très intéressante. 

Règle de la plus célèbre variante de la belote : la coinche

La Coinche est une version dérivée du Belote, plus stratégique. Dans ce jeu, les joueurs doivent estimer le nombre de points qu’ils pensent pouvoir atteindre, cela définira le contrat.

L’équipe preneuse doit accomplir le contrat annoncé afin de gagner une manche, tout en ayant au minimum 82 points de plis hors annonces (et hors belote-rebelote). La première équipe ayant au moins 701 points gagne la partie. À la coinche, la distribution des cartes est directement faite au début de manche ; chaque joueur reçoit donc 8 cartes chacun (distribuées par 3, par 2 et par 3). Le joueur situé à gauche du donneur commence à enchérir (ou peut décider de passer). S’il souhaite enchérir il peut alors annoncer la valeur et la couleur du contrat qu’il pense pouvoir réaliser avec son coéquipier. La couleur peut être choisie entre l’une des quatre couleurs, tout atout (signifie alors que toutes les couleurs sont considérées comme des atouts) ou encore sans atout (toutes les couleurs sont considérées comme une couleur non atout).

Lorsque le joueur a annoncé un contrat (ou passé), le joueur à sa gauche peut annoncer un contrat supérieur ou passer. Les enchères se terminent si personne n’a annoncé de contrat au premier tour de parole, ou lorsque 3 joueurs passent après que l’un des joueurs ai annoncé son contrat. Le dernier contrat annoncé l’emporte et le jeu commence. Attention, un joueur ne peut pas surenchérir son propre contrat. La valeur des cartes est différente de la belote classique si et seulement si un joueur choisi Tout atout ou Sans atout (dans le cas d’un choix de couleur normal, les cartes ont les mêmes valeurs que pour la belote classique).

Les annonces ont différentes valeurs :

  • Carré de valets : 200 points
  • Carré de 9 : 150 points
  • Carré de roi, dames, as ou 10 : 100 points
  • Suite de 5 cartes : 100 points
  • Suite de 4 cartes : 50 points
  • Suite de 3 cartes : 20 points

Les différents contrats :

  • X points avec la couleur de l’atout choisie, l’objectif est d’atteindre un minimum de 82 points + un minimum de X points.
  • Capot avec couleur d’atout. Valeur de contrat est de 250 points, il faut que l’équipe gagne tous les plis.
  • Coinche du dernier contrat annoncé. Cela consiste à parier sur le fait que le joueur qui a pris ne réalisera pas son contrat. La valeur du contrat (censé aller à l’autre joueur) est alors multipliée par 2.
  • Générale avec couleur d’atout choisie. Valeur du contrat est de 500 points. Le joueur doit gagner tous les plis à lui seul.
  • Surcoinche, consiste à parier sur le fait que le contrat précédemment annoncé (qui a été coinché) sera quand même réalisé. La valeur du contrat est alors multipliée par 4.

Les règles de la belote contrée

Dans belote contrée, tout comme la coinche on distribue les 8 cartes à chaque joueur directement en début de partie. Il n’y a donc pas de carte posée au milieu. La belote contrée est un jeu de belote dans lequel il faut faire des enchères. Après la distribution, le joueur à sa gauche commence à annoncer combien de points et la couleur qu’il souhaite faire, chaque joueur peut surenchérir à chaque fois.

Exemple : si la première personne annonce « 120 piques », le joueur suivant peut enchérir « 130 coeur »…

Les enchères vont de 80 à 160, on peut également enchérir capot (260) ou encore générale (500). Si un joueur estime que ses adversaires ne pourront pas réaliser le contrat annoncé, il peut alors le contrer. Le contre permet de gagner plus de points si l’équipe adverse échoue dans leur contrat. Mais, si les adversaires réussissent leur contrat, ils doublent leurs points. Lorsqu’une équipe a été contrée, elle peut alors « surcontrer », si elle réussit son contrat alors elle quadruplera ses points. Si l’équipe n’a pas réalisé son contrat, l’équipe adverse gagne 162 points, plus ceux normalement gagné.

Les règles de la belote marseillaise

Envie d’une partie à deux joueurs ? Nos amis du sud l’ont inventé pour nous. Chaque joueur dispose de 16 cartes chacun : 6 dans la main, 10 sur la table (réparties en 2 lignes horizontales). Chaque participant reçoit 5 cartes en main, deux rangées sont placées ensuite sur la table face verso. La première carte du paquet restant est retournée afin de pouvoir déterminée l’atout. Le joueur qui refuse l’atout pioche une carte en plus. Une autre rangée est ensuite distribuée face recto pour chaque joueur. La partie se déroule normalement, mais il faut d’abord jouer les cartes face recto avant de jouer les cartes face verso.

Des accessoires pour jouer à la belote comme les pros

Afin de jouer à la belote, il vous faut tout d’abord un jeu de 32 cartes. Il en existe une multitude et nous y reviendrons plus tard.

Les joueurs expérimentés se servent de deux petits objets extrêmement utiles appelés le dé d’atout ou le belotin. Il en existe une multitude, ne sont pas onéreux. Ces objets rajouteront une touche de professionnalisme à vos parties. Ainsi, vous n’entendrez plus « C’est quoi l’atout ? » « Qui l’a pris ? ». Afin de réellement jouer comme les vrais pros, il vous sera impératif de vous munir de votre tapis de jeu qui vous procurera le plaisir des tables de casino à la maison avec une parfaite glisse des cartes. Pour compter vos points, pourquoi ne pas rajouter une touche de ludisme en utilisant des jetons comme au poker ?

Des jeux de belote pour tous les goûts

Parmi les fabricants de cartes, Grimaud se démarque avec ses gammes « Grimaud Origine » et « Grimaud Expert », muni d’un savoir-faire dans les pures traditions françaises. Les cartes de la gamme "Grimaud Origine" sont conçues en carton spécialement créé pour garantir une souplesse optimale. La gamme "Grimaud Expert" ajoute un toucher lisse, une opacité parfaite, ainsi qu’une glisse optimale à ses cartes. Grimaud réalise également une gamme de prestige Grimaud Première, ces cartes disposent de coins dorés. Les cartes de la marque Gauloises sont également devenues célèbres par leur ancienneté. Leur carton est plus léger que les gammes proposées par Grimaud cela leur permet de maintenir un prix très abordable. Fournier propose également ses propres cartes de belote plastifiée, cela les rend donc résistantes à l’eau, compagnon idéal pour vos vacances ? Des packs ont été produits récemment par Grimaud proposant ainsi tous les accessoires nécessaires à de bonnes parties de belote, et ce, à prix raisonnable. Il existe un pack destiné aux adultes et un destiné aux enfants (Grimaud Junior).