Casino

Casino

 

Casino, les jeux d’argents et de hasard

Historique du casino

Le terme casino est devenu extrêmement commun de nos jours, tout le monde sait ce que sait et la plupart des personnes en a déjà mis les pieds.

Cartes-Production vous propose une petite remontée dans l’histoire : du tout premier casino à nos jours.

Le casino est né en Italie, en effet, le mot en Italien signifie « petite maison ». C’est au XVIIe siècle qu’on créait de petites maisons éloignées du centre-ville, dans lesquelles les gens aisées pouvaient s’y rendre à des fins de tranquillités et de repos. Au sein de ces maisons, se trouvait une pièce appelée « ridotto », on y pratiquait divers jeux de sociétés et jeux d’argent. Du mot « ridotto » a dérivé le terme « redoute », beaucoup de redoutes ont émergées à Vienne et également des « vaux-halls » à Londres vers la fin du XVIIIe siècle. Le mot casino signifiant jeu d’argent est rajouté au dictionnaire français vers 1850.

Au XIXe siècle le jeu le plus populaire du casino se propage dans toute l’Europe et aux États-Unis, il s’agit de la roulette.

Aujourd’hui la capitale des jeux d’argents est clairement Las Vegas (au Nevada).

Rien qu’en France, on retrouve 196 établissements de casino.

À présent il existe une multitude de casino virtuel. Les joueurs jouent donc depuis leur ordinateur, soit en téléchargeant un logiciel, soit directement via leur navigateur. En 2015, les casinos virtuels généraient environ 35 milliards de dollars.

Les casinos mythiques

Las Vegas est considérée comme la capitale mondiale du jeu. Elle compte à elle seule environ soixante-cinq casinos. Elle possède plusieurs casinos-hôtels devenus mythiques comme le Venetian, le Bellagio, Le Mirage, etc.

Downtown est là où se situe les plus anciens casinos, dont le très célèbre Golden Nuggets.

Macao est une ville en plein challenge pour devenir la nouvelle capitale mondiale du jeu. À Macao on ne construit pas un Las Vegas numéro 2, on construit bien mieux ! La ville a battu Las Vegas en chiffres d’affaires de l’activité des casinos.

En France, la plus grande ville de jeux d’argent est Enghien, son casino ne possède pas moins de 500 machines à sous, 40 tables de jeux, ainsi qu’une salle destinée au poker.

Les cercles de jeux à Paris

À Paris, il n’y a pas de casino. Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de jeux d’argents. Il existe une quinzaine de cercles de jeux, dans lesquelles on retrouve des jeux de cartes, des jeux de banques, mais aucune machine à sous.

Elles sont légales et considérées comme des associations régies par la loi de 1901. L’un des cercles de jeux les plus important est celui de Clichy Montmartre.

Les jeux que l’on pratique au casino

Les jeux de bille

  • La Boule
  • La Roulette
  • Le Multicolore

Les jeux de cartes

  • Le blackjack
  • Le Texas Hold’em (poker)
  • Le Baccara
  • Le Punto banco
  • Le Trente et quarante
  • La bataille
  • Le président

Les jeux de dés

  • Le Craps
  • Le Sic Bo
  • Le Yam’s

Les métiers qui ont émergés grâce au casino :

  • Le croupier : métier le plus célèbre du monde du casino, il doit prendre et payer les différents paris.
  • Le Changeur : il s’agit en fait du caissier, il échange l’argent contre les jetons.
  • L’Executive Casino Host : il doit créer une relation de confiance entre les clients aussi bien à l’intérieur du casino qu’à l’extérieur. Il veille ainsi à ce que les clients reviennent, etc.
  • Le Chef de Table : veille à ce que les participants respectent les règles du jeu.
  • Le Floorman : il encadre simplement les chefs de tables. Il gère en général 4 tables je jeux.
  • Le Pot Boss : il encadre simplement différent floorman.
  • Les directeurs de salle.

Les principaux jeux de casino

La roulette

À la roulette au casino, le tapis comporte des numéros entre 1 à 36. Il y a également une case 0, pour la roulette européenne. Et une case supplémentaire double 0, pour la roulette américaine. Le but est de deviner dans quelle case la bille va s’arrêter. Les joueurs peuvent miser sur des numéros individuels, sur des numéros noirs, sur des numéros rouges, sur un groupe de numéros.

Le black-jack au casino

Chaque joueur perçoit 2 cartes, les joueurs tirent ensuite des cartes dans le but de s’approcher de la valeur 21 sans la dépasser. Il faut que les joueurs battent le croupier. Au blackjack, l’As vaut 1 ou 11 points (au choix du joueur), les figures valent pour chacune 10 points et les autres cartes valent leur valeur en point. Le blackjack au casino se joue avec 1 (à 8) jeux de 52 cartes. En France, les sabots renferment 6 paquets de cartes et les cinq premières cartes sont toujours retirées par le croupier avant chaque partie, de façon à éviter la triche. Une table de blackjack peut accueillir sept personnes. Chaque joueur mise en plaçant des jetons sur la case prévue à cet effet, située devant lui. Il peut arriver qu'un joueur obtient blackjack dès la distribution des 2 premières cartes, donc un As et une figure (ou un 10), il obtient donc automatiquement 1,5 fois sa mise. Le croupier demandera par la suite à chaque joueur s’ils souhaitent une carte supplémentaire. Lorsqu’un joueur estime que sa main est bonne il dira au croupier qu’il ne souhaite pas recevoir d’autres cartes.

Le sic bo au casino

Le sic bo est né en Asie et est extrêmement pratiqué au casino. Il est ensuite arrivé aux États-Unis au XXe siècle par les différentes vagues d’immigrations. En Europe il a mal été accueilli, par exemple, en France, il n’est pas légal. Le sic bo est tout d’abord un jeu de pronostic. En effet, pour gagner le joueur doit deviner les résultats de 3 dés. Les gains potentiels du joueur dépendent du type de paris. Si un joueur paris par exemple sur les 3 chiffres des dés, les gains seront bien plus importants que s’il parie sur un chiffre seulement.

Le craps au casino

Le craps se pratique avec deux dés à six faces. Les dés ont une règlementation stricte. Les faces doivent être imprimées et non pas graves. Et les points des 2 faces contraires des dés doivent êtres égales à 7. Par exemple un 6 sera opposé à un 1, un 2 à un 5, etc. Le lanceur parie au départ s’il passera le premier tour ou non. Si le lanceur obtient 2, 3 ou 12 il ne passera pas. Si le lanceur obtient 7 ou 11, il gagne et passe donc. Si le joueur obtient un autre chiffre, ce résultat déterminera le nombre de point. Lors de la deuxième phase si le lanceur refait le point avec les dés, il gagne. S’il fait 7, il perd. S’il ne fait ni le point, ni 7, il relancera alors à chaque tour les dés jusqu’à faire soit le point, soit le 7.

Exemple d’une partie de craps : Le joueur mise 20 euros sur « passe ». Il obtient un 11 sur son premier lancer et remporte alors 20 euros. La partie recommence. Il remet 20 euros sur passe. Il obtient un 10, qui devient le chiffre du Point. Il relance, il obtient 9, alors il relance encore une fois et il obtient 10. Il gagne donc 20 euros.

Le Yams au casino

Pour jouer au Yams il faut simplement vous munir de 5 dés et d’une feuille de score. Les joueurs lanceront l’un après l’autre les 5 dés et pourront faire 3 lancers à chaque fois. Le but du Yams est de faire des combinaisons qui rapporteront le plus de points. Si un joueur veut relancer ses dés, il a le choix entre prendre tous, ou seulement une partie de ses dés. Le vainqueur d’une partie de Yams est celui qui aura le plus de points à la fin des 10 coups. Afin de pratiquer le Yams il vous faudra vous munir d’une feuille de score spécifique trouvable très facilement sur internet.

La bataille comme au casino

Vous avez sans doute déjà pratiqué la bataille, ce jeu de carte rapide à mettre en place est devenu extrêmement populaire à travers le globe. Au casino, ce jeu se pratique également, mais bien entendu avec des règles adaptées au monde du casino. Dans les casinos français, la bataille se jouera avec six paquets de 52 cartes qui seront mélangés en suivant une procédure précise. Les joueurs, assis autour de la table de jeu, affrontent le croupier (et ne s’affrontent donc plus entre eux). Les joueurs misent sur le résultat de la partie et ne gagnent donc plus des cartes, mais de l’argent. Pour miser, les joueurs placent devant eux le nombres de jetons qu’ils souhaitent miser sur une case prévue à cet effet. Chaque joueur peut également placer des jetons sur la case « égalité », la mise sera ainsi victorieuse si la première carte du participant est égale à la première carte du croupier. Elle multiplie par 10 la mise. Une fois que la phase de mise est terminée, le croupier ne dira « Rien ne va plus », les joueurs devront arrêter de déplacer leurs jetons. Et le croupier va distribuer 1 cartes face visible à chaque participant et à la fin se distribuera 1 carte face visible. Ensuite le croupier va comparer sa carte à celle des joueurs :

  • Si un participant a battu le croupier, il gagne une fois sa mise.
  • Si un participant a perdu face au croupier, il perd la totalité de sa mise.
  • S’il y a égalité et si le joueur a misé sur égalité, il sera payé. En cas d’égalité, le joueur a deux choix : soit abandonner et dans ce cas le joueur perdra la moitié de sa mise ; soit effectuer une bataille et il devra alors rajouter des jetons égales à sa mise initiale. Le croupier retirera 3 cartes et distribuera au joueur, il en retirera une autre et se distribuera la prochaine à lui-même. En cas de bataille, s’il y a à nouveau égalité, la partie est déclarée comme nulle et le joueur récupère ses mises.

Accessoires pour transformer votre salon en casino

Les casinos vous ont toujours attiré, mais vous n'avez malheureusement pas le portefeuille, ainsi que la chance nécessaire à parier des sommes pouvant être astronomiques dans de réels casinos. Pas de problèmes, une solution s'offre à vous : transformer votre salon en casino. Il existe aujourd'hui beaucoup d'objets, non onéreux, vous permettant de copier les réels joueurs. Afin de jouer au black jack, par exemple, il vous faudra simplement des jeux de 52 cartes, ainsi qu'un sabot que vous trouverez au prix de 10 euros sur Internet. Afin de jouer à la roulette, vous pouvez vous procurez une roulette parmi une centaine de différente, il y aura forcément une qui entrera dans votre budget. Pour des longues parties de texas hold'em, procurez-vous une mallette de poker et vous aurez tout pour pouvoir y jouer. Rajoutez une touche de professionnalisme en vous trouvant un mélangeur de cartes qui battra vos paquets de cartes en un temps record, procurez-vous également un des magnifiques tapis créés spécialement pour les joueurs de cartes les plus exigeants. Dites-vous que si ça plaît à Patrick Bruel, ça vous plaira forcément. Pour les portefeuilles les plus garnis, de réelles tables de casinos sont en vente sur internet comme des tables de black-jack, des tables de sic bo ou encore des tables de craps.

"On le sait tous, ce n’est pas nouveau : le casino est réservé à une certaine élite. J'ai toujours raffolé des jeux d'argents, le fait de parier et de prendre des risques. C'est un sentiment qui me fait vibrer de bonheur. Cependant, je n'ai pas les moyens de me rendre au casino, j'ai donc acheté quelques accessoires et j'ai transformé une pièce de ma maison en réelle salle de casino : table de jeu, roulette, mallette de poker, etc. J'ai convertie ma famille aux jeux et on se retrouve tous les dimanches dans notre propre casino a passé de superbe après-midi. C'est sûr que c'est un petit investissement au départ, mais une fois investie, c'est des dizaines d'années de jeux qui se sont offertes à nous." Lucas – graphiste.